NUMÉRO THÉMATIQUE : "Phonétique, littérature et enseignement du FLE : théories et recherches" Sous la direction de Florentina Fredet et Christos Nikou

, par  NIKOU Christos , popularité : 6%

Numéro thématique "Phonétique, littérature et enseignement du FLE"

Le Président de la délégation hellénique de La Renaissance Française, Christos Nikou, membre du personnel enseignant spécialisé (PRAG) au Département d’études internationales et européennes de l’Université du Pirée, a co-dirigé avec Florentina Fredet, Maître de conférences Hors-Classe de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, un numéro thématique intitulé ""Phonétique, littérature et enseignement du FLE : théories et recherches". Le numéro a paru en mai dernier dans la revue scientifique en ligne Corela (dir. Prof. Gilles Col, Université de Poitiers).

Si les recherches concernant les difficultés de prononciation spécifiques aux différents groupes linguistiques (ce qui relève de la phonétique contrastive) ne manquent pas, rares sont celles axées sur les apports de la littérature à l’enseignement de la phonétique. Les textes littéraires (tous genres confondus), issus d’un véritable travail sur la langue (par des procédés phonématiques – i.e. structuration sonore, prosodique, rythmique – et sémantiques), peuvent très avantageusement venir en complément d’un cours de phonétique selon les besoins des apprenants et les objectifs préalablement fixés, contribuant ainsi au perfectionnement de la perception et de la production. Cependant, le choix judicieux des textes littéraires en fonction des sons/phénomènes phonétiques qu’ils contiennent constitue une tâche difficile pour l’enseignant n’ayant pas de formation spécifique en phonétique.

La problématique de la prononciation étant actuellement au centre des réflexions linguistique et didactique, ce numéro s’est donné pour objectif d’éclairer sous un jour relativement nouveau la place du texte et du discours littéraires dans l’enseignement/apprentissage de la phonétique du Français Langue Étrangère et/ou seconde. Il vise, avant tout, à encourager les enseignants à travailler conjointement la phonétique et la littérature de façon efficace et organisée en leur apportant des connaissances, des outils et des techniques de terrain, et à leur faire prendre conscience qu’en associant la culture à la phonétique dans un processus d’enseignement (et/ou de recherche) on peut optimiser l’apprentissage d’une langue étrangère, en l’occurrence du français.

Voir en ligne : Numéro thématique de la revue scientifique en ligne CORELA