Accueil » Fédération de Russie : Maison – musée du peintre Konstantin KOROVINE accueille une nouvelle exposition.

Fédération de Russie : Maison – musée du peintre Konstantin KOROVINE accueille une nouvelle exposition.

par La Renaissance Française


Le dimanche 3 décembre, la veille de l’anniversaire de Constantin KOROVINE ( 5 décembre 1861 à Moscou – 11 septembre 1939 à Paris), peintre impressionniste, décorateur de théâtre, écrivain, chevalier de la Légion d’Honneur, Zoya ARRIGNON, présidente de la délégation de la Renaissance Française en Russie, a inauguré l’exposition d’Artem ADIBEKOV, peintre moscovite. Cette exposition a eu lieu dans la maison-musée de Constantin KOROVINE à Okhotino, un petit village pittoresque situé à 150 km. de Moscou, dans la région de Iaroslavl. KOROVINE s’y est installé à la fin du XIXe siècle. Avant son départ pour Paris, après la Révolution, Constantin KOROVINE a fait de sa maison un lieu de rencontre culturelle et musicale en y recevant de grands musiciens et peintres comme Fiodor CHALIAPINE, Maxime GORKÏ ou encore Valentin SEROV.

Cette exposition dédiée à Okhotino a été organisée par la Fondation de Constantin KOROVINE « Sauvons ensemble » (présidente : Nathalia BOULAKH). A l’occasion de l’inauguration de l’exposition, la maison était à nouveau remplie d’invités. Apprenant que Zoya Arrignon arrivait de France, plusieurs personnes sont venues échanger avec elle en français. Avec ces personnes, elle a joint par téléphone Alexis KOROVINE, le petit-fils du peintre, âgé de 96 ans, qui réside avec sa femme en Bretagne. L’âme du peintre était bien présente en cet instant.

Selon la tradition russe, la manifestation s’est terminée par un thé amical autour d’un « samovar » .
N.B.
Les manifestations organisées par la délégation russe autour de Constantin KOROVINE :

https://www.larenaissancefrancaise.org/2021/11/30/federation-de-russie-hommage-a-konstantin-korovine/

https://ru.ambafrance.org/Soiree-de-bienfaisance-en-honneur-de-l-impressioniste-Constantine-Korovine

Articles qui pourraient vous intéresser

© 2023 Tous droits réservés La Renaissance Française